9 mai : Célébrons l’Europe !

C’est le 9 mai 1950 que Robert Schuman et Jean Monnet posaient les premières bases d’une organisation à la fois plurinationale et supranationale, instituée par les 6 Etats bientôt fondateurs de la Communauté Economique Européenne.

Le processus d’intégration européenne est lancé concrètement : les décisions prises en commun lieront chacun des Etats membres de cette organisation.

Près de 75 ans après, l’Union Européenne a su montrer son unité, notamment dans le cadre de la pandémie , mais la guerre est désormais à ses portes, la menaçant potentiellement de l’extérieur dans son intégrité. Construite pour enraciner la paix, elle doit envisager de développer rapidement les moyens d’assurer sa défense commune.

Parallèlement, l’Union européenne est également menacée de l’intérieur par des forces politiques populistes souvent nationalistes, rêvant d’affaiblir les institutions européennes.

Ne cédons pas à des tentations suicidaires en utilisant les partis politiques eurosceptiques voire europhobes comme outils de détricotage de l’Union européenne, avec la complicité d’une partie de la droite européenne, mais votons pour mieux d’Europe !

Lire l’article de Philippe Berré sur le site du PS 92

Elections législatives 2022

Les 12 et 19 juin auront lieu les élections législatives.

Sur notre circonscription Julie BARBAUX sera notre candidate.

UN AUTRE MONDE EST TOUJOURS POSSIBLE !
Emmanuel Macron a été élu Président. Mais, beaucoup de personnes n’ont pas voté pour
lui.
Emmanuel Macron a un programme très dur. Un départ en retraite plus
vieux, à 65 ans. Il ne fera rien contre l’augmentation des prix. Les salaires ne seront pas augmentés.
Emmanuel Macron ne fera rien pour protéger la nature.

. diminuer la pauvreté
• protéger la nature
• + de liberté et de justice

IL FAUT VOTER
Avec cette Nouvelle Union Populaire, nous pouvons gagner. Allons tous voter !

EN VOTANT POUR NOS DÉPUTÉS, NOUS NOUS DONNONS LA POSSIBILITE D’APPLIQUER NOTRE PROGRAMME.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de notre Union www.nupes-2022.fr

Retrouvez le programme de notre candidate :

A5-présentation-vdef

Le Programme présidentiel d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo propose ses 70 propositions pour mieux vivre autour de 8 grandes thématiques :

  • Commencer par revaloriser le travail,
  • L’écologie, le combat du siècle,
  • Une République vivante, une démocratie continue,
  • L’Éducation pour bâtir notre avenir,
  • Nos nouvelles sécurités sociales,
  • Une République qui assure la justice, l’État de droit et la sécurité,
  • Se donner les moyens de la reconquête économique par l’écologie,
  • Pour agir face aux désordres du monde, la voix de la France et la force de l’Europe.

Êtes-vous inscrit sur les listes électorales ?

L’élection présidentielle aura lieu les dimanches 10 et 24 avril 2022; les législatives les 12 et 19 juin.

Comment vérifier si vous êtes inscrit·e sur les listes électorales ?

Un service en ligne vous permet de vérifier votre inscription électorale et votre bureau de vote : Interroger votre situation électorale en cliquant ICI et si vous n’êtes pas inscrit poursuivez.

Qui peut être électeur ?

Il faut remplir toutes les conditions suivantes :

  • Avoir au moins 18 ans la veille du jour de l’élection,
  • Être français et avoir domicile de plus de 6 mois, ou avoir la qualité de contribuable, ou la qualité de gérant ou d’associé majoritaire ou unique,
  • Jouir de ses droits civils et politiques,
  • Justifier de son identité.

Comment vous inscrire

⇒ Sur place en mairie jusqu’au 4 mars

A la mairie de votre domicile.

⇒ Par correspondance jusqu’au 4 mars

Adressée à la mairie de votre domicile.

⇒ En ligne jusqu’au 2 mars

Un téléservice vous permet de vous inscrire sur les listes électorales (ou de signaler un changement d’adresse). Disponible 24 heures/24, 7 jours/7, la procédure est simple et gratuite.

Il suffit de créer un compte sur service-public.fr (ou de s’identifier via FranceConnect – en savoir plus sur FranceConnectpour accéder à la démarche « demande d’inscription sur les listes électorales« , de répondre aux quelques questions en ligne, de numériser les pièces justificatives et d’envoyer le tout. En quelques clics, la demande est transmise à la commune de résidence.

Documents à fournir

Vous devez fournir dans tous les cas les documents suivants :

Le détail des démarches : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits


Je m’inscris sur les listes électorales

Résultat des élections régionales et départementales des 20 et 27 juin 2021

Elections régionales

Si la liste regroupant celles de Julien Bayou, Audrey Pulvar et Clémentine Autain n’est pas arrivée en tête, le score réalisé n’a pas suivi la même évolution selon la géographie. L’abstention a été globalement en baisse de 2%

  • En ile de France dans son ensemble, le nombre des voix a progressé de près de + 6% par rapport à la somme des voix des 3 listes au 1er tour.
    • Dans les Hauts de Seine la progression a été de + 4%.
    • A Neuilly il y a eu une diminution de – 9,4% 
    • A Puteaux, ville où l’abstention est restée identique mais de “seulement” 56%, il y a eu aussi une diminution de – 4%

Au final la liste regroupée a obtenue 53 sièges sur les 209 du conseil régional, V. Pecresse en obtenant 125, L. Saint Martin 15 et J. Bardella 16.

Resultats-Regionales-2021_2-1

Elections départementales

Nos candidats n’ont pas été élus, mais au global sur le département des Hauts de Seine la gauche progresse puisqu’elle passe de 1 canton à 3 cantons : le sortant PS J. Timoteo est réélu à Montrouge avec un binôme EELV, et les cantons de Chatillon et Colombes 1 basculent à gauche.
L’abstention, comme aux régionales, est restée très élevée au 2ème tour en ne baissant que de 2 points.

Resultats-Departementales-2021_2-1


Départementales 2021

Les 20 et 27 juin prochains, nous serons appelés à voter pour renouveler à la fois le Conseil Régional d’Ile-de-France et le Conseil Départemental des Hauts-de-Seine.       Concernant les élections départementales, le territoire de Neuilly constitue à lui tout seul un canton. Et sur ce canton, les forces de gauche se sont regroupées pour vous présenter un seul groupe de candidats.

Ce rassemblement est particulièrement motivé par les conséquences de la crise sanitaire qui a renforcé les fragilités dans le département. Personnes âgées isolées, jeunes tombés ou s’enfonçant dans la précarité, collégiens étudiants dans des conditions sanitaires complexes, commerçants en difficulté de trésorerie, … Les exemples sont multiples et soulignent le besoin cruel d’aides et d’accompagnement des plus fragiles. A cela s’ajoute un besoin essentiel de développer des parcs et jardins, favoriser la biodiversité, mais aussi inciter à la rénovation énergétique.

Les chantiers sont nombreux. Et pourtant, dans un tel contexte, le dernier budget du Conseil départemental présentait un excédent de plus d’un demi-milliard d’euros. Une somme inimaginable qui aurait dû être utilisée pour transformer la vie quotidienne des Alto-séquanais.

Au lieu d’agir en faveur des citoyennes et citoyens, le dernier mandat de cette majorité de droite a, au contraire, été marqué par des coupes budgétaires conséquentes dans ses frais de fonctionnement. En résulte notamment une baisse des effectifs et la fermeture de nombreux lieux d’accueil de proximité qui touche l’ensemble du département et tous les foyers, sans distinction.

Retrouvez ci-dessous la profession de foi des candidat.e.s:

Régionales et départementales

Ces prochaines élections devraient se dérouler au mois de juin 2021. Dans cette perspective plus de 200 personnalités de gauche ont signé le 29 septembre une tribune actant leur union au sein d'”Île-de-France en commun”. Les premiers signataires: Olivier Faure, Anne Hidalgo, nombre de ses adjoints, ou de ses soutiens lors de la campagne des municipales tel le climatologue Jean Jouzel, l’ancien Premier ministre et ministre socaliste de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, le socialiste Jérôme Guedj, appellent “à la mobilisation pour construire un nouveau projet, en commun, pour notre région”.

Pour construire ce projet, des ateliers ont été mis en place. Ensemble, nous pouvons créer une région plus solidaire, plus verte, plus juste, plus protectrice, plus dynamique, et plus humaine.

Je rejoins les groupes de travail d’Ile-de-France en Commun

Dans la droite ligne de cet appel, des appels départementaux ont été lancés dont celui pour des Hauts-de-Seine en commun.